La Résidence reçoit un trophée!

L’édition 2019 des Trophées de l’Inrap s’est tenue cette année le 4 juin au Musée Cluny à Paris. Au cours de cette cérémonie, quatre prix ont été décernés pour récompenser des partenariats exemplaires. 
Le collège a reçu le trophée de la catégorie “Education Artistique et Culturelle”. 
https://www.inrap.fr/les-trophees-2019-de-l-inrap-souligner-l-engagement-de-ses-partenaires-et-les-14383

Le proviseur du collège, Jean-Michel Malvis, souligne les bénéfices d’une telle opération au sein de son établissement (cl. E. Aït, Inrap).

Première semaine de fouilles

Narbonne, collège Victor Hugo. Dessin d’une stratigraphie par des élèves de 4ème encadrés d’archéologues de l’Inrap dans la cour du collège. ( cl. M. Muratet, Inrap)

Cette semaine, une classe de SEGPA et une classe de quatrième ont débuté les fouilles du portique ouest du temple. Il sont encadrés par des archéologues de l’INRAP, Tanguy Wibaut, Veronique Canut, Olivier Solliaert, des étudiants en stage : Rebecca Chesa, Audric Loulelis et Guillaume Champagne, une architecte de l’IRAA-CNRS, Stéphanie Zugmeyer et leurs professeurs. Cette première semaine de fouilles a été riche de découvertes. Les élèves ont achevé le dégagement de la base d’un pilier en place. Le mur ouest a été redécouvert et les vestiges de bâtiments préexistants au complexe monumental ont été mis au jour.

Narbonne, collège Victor Hugo : le principal du collège Jean-Michel Malvis sur le chantier de fouilles. ( cl. M. Muratet, Inrap)
Narbonne, collège Victor Hugo. Des élèves de Segpa encadrés d’archéologues de l’Inrap fouillent des vestiges du Capitole dans la cour de leur collège.( cl. M. Muratet, Inrap)

Avril 2019: les premier décapages

Plan de localisation des différentes campagnes de fouilles dans le collège Victor Hugo
Premier décapages dans la cour d’honneur du Collège (cl. Zugmeyer, IRAA)

Cette année les décapages ont commencé dans la cour d’honneur du Collège. La semaine du 22 au 26 avril, les tractopelles et les archéologues de l’INRAP se sont activés pour rechercher les vestiges de l’angle Nord-Ouest du portique du grand temple de Narbonne. C’est chose faite! Il a été possible de mettre au jour une partie du mur ouest de l’aile ouest du portique et les bases de deux piliers. Les tranchées du XIXème siècle ont pu être repérées et les élèves  pourront fouiller dès la semaine prochaine la stratigraphie laissée par nos prédécesseurs.

Redécouverte de la base d’un pilier de l’aile ouest du portique (cl. Zugmeyer)

Le chantier école continue en 2019

Après les très beaux résultats apportés par les fouilles de 2018, une nouvelle campagne est programmée pour 2019. Elle aura lieu du 6 au 24 mai, dans la cour d’honneur du Collège Victor Hugo. Elle permettra d’affiner notre connaissance du portique du temple.

Comme les autres années, elle sera menée par des collégiens accompagnés de leurs professeurs, sous la supervision d’archéologues de l’INRAP et du CNRS.

Cette année encore, le chantier sera ouvert au public à l’occasion des JNA (Journées Nationales de l’Archéologie), les 15 et 16 juin… Venez nombreux!

Plan de localisation des différentes campagnes de fouilles dans le collège Victor Hugo
Article extrait de la revue “Culture“, éditée par le Ministère de la Culture

Les vestiges du temple Capitolin de Narbonne

Mercredi 30 janvier – 18h30      

Par Véronique Canut, archéologue à l’Inrap.

D’après les auteurs antiques on sait qu’au niveau du forum, le complexe du temple Capitolin de Narbonne romaine était vaste, haut et noble, construit en marbre de carrare. Il symbolisait parmi d’autres témoins, la profonde latinisation de Narbo Martius. Aujourd’hui, à la lumière des deux campagnes de fouilles menées en 2017 et 2018 au collège Victor Hugo, Véronique Canut présentera l’état des connaissances sur ce monument emblématique de l’époque romaine. 

JNA 2018 : les fouilles du collège Victor Hugo à l’honneur

Les JNA ont été un véritable succès au collège puisque 700 personnes sont venues sur le week-end. Les élèves étaient très actifs lors des visites, sur le site et dans l’exposition.
Ci-dessous, vous trouverez un communiqué de presse de Madame la Ministre de la Culture, F. Nissen concernant le bilan des JNA. Elle mentionne la Résidence d’archéologues parmi les sites phares de cette édition:

Les fouilles de 2018

Cette année, les fouilles ont été réalisées par les classes de 5ème 8 et de 5ème SECPA, sous la direction de Véronique Canut (INRAP),Tanguy Wibaud (INRAP) et Stéphanie Zugmeyer (IRAA CNRS) avec la participation de trois étudiants en archéologie, Audric Loulelis, Rebecca Chesa et Guillaume Champagne. Cette fouille, qui a duré trois semaines a permis de mettre au jour les vestiges du mur extérieur de l’aile nord du portique du temple.

Article de la DSDEN 11

Le chantier fin mai 2018

Le grand temple de Narbonne, un projet scientifique et pédagogique

Depuis 2011, une équipe scientifique constituée de chercheurs du CNRS et d’universitaires a repris l’étude du complexe monumentale du grand temple de Narbonne. Les sources disponibles pour cette recherche étaient d’une part les documents d’archives des fouilles du XIXe siècle et d’autre part quelques blocs architecturaux conservés dans les dépôts et les musées de la ville. Les vestiges architecturaux des monuments, enfouis sous le collège Victor Hugo, étaient alors inaccessibles.

En 2017, sous l’impulsion d’Ambroise Lassalle, le conservateur du nouveau musée NarboVia, , de J.-M. Malvis, principal du collège Victor Hugo et de l’INRAP, représenté par Véronique Canut, une fouille programmée a été lancée dans l’enceinte de l’établissement scolaire. L’initiative s’est inscrite dans un projet d’établissement visant à sensibiliser les élèves des classes de 6ème et de 5ème à l’histoire antique de Narbonne ainsi qu’aux sciences et techniques de l’archéologie. La présence des vestiges du Capitole sous le collège a motivé l’élaboration d’un projet de « résidence d’archéologues » permettant aux élèves de participer à une fouille archéologique au sein même de leur établissement. Parallèlement aux objectifs pédagogiques et scientifiques, ce projet a pour vocation de fédérer les différents partenaires scientifiques et les professeurs autour de la transmission aux élèves d’une sensibilité au patrimoine architectural de leur ville.

La fouille de 2017, menée avec le concours des collégiens, a permis de dégager, sur une superficie de 112 m2, une partie du flanc occidental du podium du Capitole et de l’aire sacrée le bordant à l’Ouest. Le sondage se situe dans l’emprise des fouilles anciennes qui avaient été menées sur ce vaste complexe monumental à la fin du XIXe siècle.

En 2018, la fouille se poursuit dans la cour nord-est du collège. Elle a permis la mise au jour des vestiges du portique en U qui entourait le temple.

Plan du temple et du portique en U, d’après les fouilles du XIXe siècle. (crédit: Médiathèque de Narbonne)

 

Les fouilles de 2017

La résidence d’archéologue  mise en place avec l’Inrap en 2017 a permis de redécouvrir les vestiges des fondations du podium du grand temple de Narbonne, monument pour lequel on ne dispose que de quelques blocs d’architecture et de documents de fouilles datant du XIXe siècle. En effet, lors de la construction du Collège Victor-Hugo entre 1879 et 1885, des fouilles avaient permis d’en observer le podium. La fouille de 2017 a permis de mettre au jour la partie ouest de cette fondation et une partie de l’aire sacrée du temple.

Préparation de la fouille

Dans la première partie de l’année scolaire, un programme d’interventions et sorties scolaires a été mis en place pour sensibiliser les élèves à l’histoire antique de Narbonne ainsi qu’aux sciences et techniques de l’archéologie. Il a été mené par les archéologues de l’Inrap, du CNRS et du MuRéNa, en lien avec les enseignants et le principal du collège.

La fouille

Préalablement à la venue des élèves sur le terrain, les archéologues de l’Inrap, Véronique Canut (INRAP) et Tanguy Wibaud (INRAP) ont procédé à des sondages de vérification, destinés à anticiper les besoins et la mise en œuvre de la fouille, notamment du point de vue de sa sécurisation par rapport au niveau d’apparition des vestiges.

Le décapage mécanique, le déblaiement des terres hors de la cour concernée et la sécurisation de la zone ont été opérés pendant les vacances scolaires de Printemps (du 10 au 14 avril). L’espace de fouille (vestiaires, stock du matériel) a également été aménagé à ce moment là par les personnels du collège.

La fouille s’est déroulée pendant deux semaines (du 17 au 28 avril). Les élèves sont intervenus par demi classe, accompagnés par un ou deux adultes (enseignants et personnel administratif du collège) et encadrés par deux archéologues. Chaque groupe accueilli a reçu les instructions et les élèves ont participé, en alternance, à différents ateliers : fouille, tri et lavage du mobilier.

À l’issue des deux semaines de fouilles, après le passage des élèves, des sondages archéologiques profonds ont été réalisés par les archéologues, afin de compléter le recueil des données scientifiques.

Pour en savoir plus le site de l’INRAP

 

Visites guidées du site lors des Journées Nationales de l’Archéologie. (cl. M. Myratet, Inrap)

La présentation de la fouille au public : journées nationales de l’Archéologie

L’organisation de journées portes-ouvertes sur la fouille a été programmée pour les Journées nationales de l’Archéologie, les 17 et 18 juin 2017

Film documentaire

La société de production Passé Simple a été sollicitée pour la réalisation d’un film documentaire de 26 minutes. Le projet a bénéficié de co-financements de la part des partenaires. Il a notamment bénéficié d’une aide financière du Labex Archimède, dans le cadre de son programme Investissement d’Avenir.

Les équipes de tournage ont ainsi documenté l’ensemble des étapes de la résidence d’archéologues, des premières interventions en classe jusqu’aux visites des Journées nationales de l’Archéologie.

La première diffusion du film a eu lieu au festival du film archéologique Les Rencontres de la Narbonnaise, le samedi 30 septembre 2017, au Grand Théâtre de Narbonne.

L’accueil des fouilleurs : présentation du site, des consignes de sécurité et des techniques de fouilles. (cl. M. Myratet, Inrap)